Alors ouais, j'avais promis de faire des billets sur les jeux flash régulièrement. Et en effet, le dernier date de février. Mais ceux qui me connaissent savent qu'il ne faut jamais prendre ce que je dis au sérieux.

Aujourd'hui, on va parler des jeux qui font piou piou piou. Aussi connus sous le noms de shmups. Donc, les shoot'em up. Et pour ceux qui ne comprennent rien à ce que je dis, sachez juste que le piou piou piou c'est bien.


deathsmiles_04
Et c'est bôôôôô.


On va commencer par un truc qui fait pas mal aux yeux, histoire de prendre vos marques. Reactance est l'idéal pour ça. En noir et blanc, graphismes simplistes, une difficulté qui n'a rien d'insurmontable (sauf si vous cherchez à le finir à 100% là ça se corse). 15 niveaux en scrolling vertical, et un système d'upgrades. Un petit truc bien sympa, quoi.


Mais le noir et blanc, çaynul, vous allez me dire. Nous on est des djeunz, on veut pas avoir l'impression de mater un film d'avant-guerre (on parle de la vieille guerre, celle à propos de pétrole, là). T'es trop has-been, Maerlyn.
Ok, pas de problème. Je vous propose alors Death vs. Monstars. Là vous aurez de la couleur, des boulettes dans tous les sens, une difficulté un peu plus chaudasse, et encore un système d'upgrade (je suis une upgrade whore). Pas de scrolling par contre, tout les ennemis arrivent dans le même écran, au compte-goutte (qui prend parfois des proportions genre chute du Niagara, sinon c'est pas drôle). Il faut donc éviter autant les ennemis que leurs attaques (pour compenser, les ennemis des premiers niveaux ne sont pas armés). Y a du challenge.


Nan mais t'es bien gentil avec tes boulettes, mais nous on joue pas à des fmouips, euh des shnaps, enfin des trucs qui font piou piou tous les jours non plus. T'as pas plus facile ?
Si gamin. J'ai. Vous vous souvenez de Ninjakiwi ? Les mecs qui ont fait Bloons et ses suites bien sympa. Eh bin ils ont également adapté leur franchise le temps d'un épisode lance-boulettes (bien qu'aucune des armes disponibles ne soient des boulettes, ce qui est triste, mais on les retrouve sous la forme de récompenses, ce qui est bien). Le jeu, c'est Bloons Super Monkey. On revient à du scrolling vertical. Histoire de rester dans l'ambiance Bloons, on contrôle un singe qui lance des fléchettes (upgradables, of course, on finit avec des rayons laser, comme dans la vraie vie) sur des ballons. C'est coloré, c'est pas très dur (sauf dans les tout derniers niveaux), c'est pas beau la vie ?


... Des ballons ? Un singe qui tire des fléchettes sur des ballons ?! Mais tu m'as pris pour ta petite soeur ou quoi ?! Je veux que ça pète, moi. Que ça soit un minimum impressionnant. Je te demande du Michael Bay, et tu me donnes du Roland Emmerich.
Bon, t'es super lourd en fait. Et tu sais pas ce que tu veux. Tiens, essaye celui-là: Bullet Heaven. Tout va très vite, y a des boulettes absolument partout, tu crèveras comme une merde tant que tu n'auras pas appris les schémas des boss par coeur, ou alors tu finiras par activer le cheat mode comme un petite peureuse. Bon maintenant, laisse moi tranquille, y a Craig Ferguson à la télé.


Excusez-moi, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'écouter votre discussion. J'étais intrigué, mais en fait ce concept de chmoup me semble être le comble de la vanité dans un univers vidéo-ludique déjà si chargé en violence insensée. Et puis toutes ces couleurs et ces références aux boulettes prouvent bien que ces jeux sont fait par de jeune drogués. Quand à ce que vous appelez les eupgraide, n'est-ce pas une manière un peu artificielle de faire croire à du contenu.

...


02f62fb08fdd2719766d89c1093538d51226182494_full


Pour les gens chiants comme toi, j'ai un truc spécial. Tu devrais aimer, c'est conceptuel. Comme ta tronche. Tiens: Upgrade Complete. Je t'en dis pas plus, mais si t'en a pas assez, voilà la suite: Upgrade Complete 2.


Et cette fois, je vous laisse pour de bon, je vais aller m'occuper de mes boulettes et faire piou piou au milieu de milliers de ballons.